Le retour d’Alice

Dix ans avant son Retour au pays de la folie, Alice a fréquenté un wonderland dérangé et vidéoludique. Une excursion devenue culte par son esthétique, à défaut d'une jouabilité affirmée.   (publié dans Joypad 220) Lorsque American McGee’s Alice sort en 2000, son créateur - American McGee donc - n’est qu’un illustre inconnu. Ce qui... Lire la Suite →

Recréer Alice (in Wonderland)

Aujourd’hui exilé à Shanghai, l’ex-level designer de Doom et Quake au nom férocement marketé ressort l’héroïne de Lewis Carroll de sa tombe vidéoludique. De contes en jeu, de fééries en cauchemars, McGee s’entretient sur les recettes et méthodes pour donner vie et/ou ressusciter l’icône d’un non-sens très britannique. Sans y plonger forcément. Parce que du... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :